Geoproject

Atelier à l’espace Vergnolle

19-03-2021

La bibliothèque de Marc Bernard et Labo² ont organisé le 4 mars dernier un atelier d’initiation à Géoproject à destination des acteurs de la culture et de l’éducation numérique du quartier Pissevin. Parmi les participants on compte le service des ressources numériques de Carré d’Art, la médiathèque Marc Bernard, l’association d’éducation populaire Mille Couleurs, l’équipe de l’espace Vergnolle (nouvel espace de co-working) et la coordinatrice du réseau d’éducation prioritaire (cité éducative).

Cet atelier a été motivé par une envie des acteurs de se rencontrer et de collaborer en vue de partager et de coordonner leurs activités numériques.

L’un des objectifs principaux consisterait à mettre en place un “parcours numérique” accessible aux habitants des quartiers. La cartographie pourrait aider et faciliter, dans un premier temps, l’échange entre les acteurs eux-mêmes et dans un deuxième temps aider le public à se repérer dans le maquis des ressources numériques proposées sur le territoire.

L’objectif c’est aussi de prendre connaissance des actions, des idées et des démarches de chaque partenaire grâce au récit cartographique que permet d’entrer dans le détail des actions.

L’atelier, animé par Alexandre Simonet de Labo², a commencé par une présentation de cet outil d’édition cartographique avant d’expliquer la dimension éditoriale et technique de l’outil. Les participants ont découvert les fonctions de base qui leur ont permis de créer un premier prototype.

L’atelier, animé par Alexandre Simonet de Labo², a commencé par une présentation de l’outil d’édition cartographique avant d’en expliquer la dimension éditoriale et technique. Les participants ont découvert les fonctions de base qui leur ont permis de créer un premier prototype.

Ils ont choisi comme titre provisoire « Parcours numériques ». Chaque intervenant a créé un chapitre, une carte et un marqueur décrivant une action numérique qu’ils ont l’habitude de mettre en place. Les équipes ont convenu de la nécessité de mettre en place une banque d’images et un vocabulaire commun.

Ensuite Alexandre a poursuivi par la création d’un « long format ».

Les longs formats1 sont des formats d’écriture documentaires très utilisés sur le web ; publiés sous la forme d’une page entière à dérouler organisée autour de plusieurs chapitres, ils proposent un texte long entrecoupés d’images, de son ou de vidéo. Ce format permet de traiter des sujets de manière approfondie et propose un contenu éditorial de qualité qui permet de fidéliser les lecteurs. Ils prennent le contre-pied des réseaux sociaux.

Les participants ont prévu de se revoir ultérieurement pour solidifier la constitution de leur réseau et continuer à se former à l’usage de la plateforme. D’autres acteurs seront invités à partager leurs projets. La plateforme pourrait ainsi faciliter la matérialisation d’une collaboration à condition que les acteurs poursuivent leur collaboration. La plateforme vient donc ici faciliter, matérialiser et peut-être pérennisera-t-elle leur collaboration.

  1. https://www.letemps.ch/grand-format/failles-glacier-aletsch-valais-alpes-rechauffement-climatique

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux ; les propos divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne ou utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans autorisation et mention de la source. Les commentaires sont modérés a posteriori par un administrateur du site. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *