Geoproject
Wiki des utilisateurs

Documentation du projet A ciel ouvert

Il s’agit de travailler sur un scénario de médiation faisant le lien entre l’activité d’apprentissage au pilotage et une activité culturelle en rapport avec les cultures aéronautiques qui abordent des questions de société (aviation et histoire, l’implication des femmes pilotes dans le développement de la filière aéronautique). Deux modes de narration seront utilisés dans le cadre du projet A CIEL OUVERT : un pour valoriser et rendre compte des actions menées en lien avec les partenaires du projet (semaine de l’aéronautique dans les collèges, ateliers numériques dans la médiathèque) et un second pour favoriser le développement d’une trame narrative en lien direct avec l’usage du simulateur en tant que générateur de contenus.

La théorie

La volonté du médiateur est d’abord de travailler sur la pertinence des récits qu’il aimerait construire et présenter sur la carte à partir des ateliers de simulation de vol et les possibilités que lui offre Flight simulator (ajout de scènes, d’appareils et d’objets) et d’intégrer le tout dans une histoire co-produite avec les participants. Pour l’instant il s’agit d’une intention qui intéresse aussi bien les médiateurs de la bibliothèque que les enseignants du B.I.A.
 
 

Méthodologie

La construction de la trame narrative s’articule autour de quatre éléments :

  • un contexte (lieu et époque)
  • un aéronef
  • une histoire réelle ou fictive
  • un(e) protagoniste

Pour créer le contexte et introduire l’aéronef, l’utilisation des fonctionnalités proposées par le simulateur Flight simulator X (FSX) nous offre plusieurs possibilités soit en ajoutant des scènes additionnelles et surtout l’aéronef souhaité. Cette étape nous permet de définir l’identité visuelle du projet (photos et vidéos). On trouvera facilement des contenus FSX freeware au sein de la communauté mondiale.
Concernant l’histoire à proprement parler, j’entame un travail de recherche documentaire. Je vais privilégier le support vidéo car c’est à partir de celui que j’effectue le mixage entre les données vidéo (archives publiques) et les captures vidéo dans FSX. Il me permet de renforcer le contexte historique et l’intrigue du récit. Une fiction qui met en valeur la petite histoire dans la grande Histoire. Je m’efforce de constituer un ensemble de ressources fiables et authentiques susceptibles d’illustrer la narration.L’objectif étant de créer une identité visuelle à l’histoire. Les mappages géographiques des extensions ainsi que la qualité des modèles d’avions proposées font office de décors au récit. Une interaction qui favorise l’écriture et aide à la construction scénaristique.
Au final, le récit peut s’articuler autour de 2 ou 3 marqueurs, chacun rattaché à une partie du géoformat. On limitera à 3 marqueurs dans l’optique d’une proposition de travail en commun.
 

La pratique

Les derniers projets – Dans un monde en guerre et Les vestiges de l’air – ont favorisé le développement d’un récit sous forme d’épisodes. Une mise en perspectives de toutes les composantes du récit (contexte historique, localisation, aéronef emblématique, protagonistes réels ou fictifs) a contribué à l’émergence d’une trame narrative.
Faire parler le passé
A partir d’un ou de plusieurs documents (photo, vidéo, texte) mettant en avant un aéronef ayant marqué l’histoire aéronautique, j’utilise la méthode de questionnement  QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi) pour démarrer ma récolte d’information. On pourra dans le cadre d’une médiation en milieu scolaire s’appuyer sur un travail déjà initié en classe. A la fois ludique et pédagogique, cette investigation doit permettre de s’approprier un contexte propice à la narration.
S’approprier un contexte
Le récit cartographié, réel ou fictif, est mis en valeur par le travail de recherche documentaire. Le visionnage d’archives d’époques facilite l’immersion et contribue à l’articulation de la narration. Une étape primordiale pour renforcer l’ambiance d’un scénario cartographié basé sur une exigence d’authenticité historique. Pour renforcer cette réalité historique, je m’appuie sur les contributions faites par les développeurs de l’environnement Flight Simulator en terme de créations de scènes, d’avions, et objets divers. Une fois ces deux étapes affinées, le travail de préparation et de construction de la narration peut commencer.
Développer et construire une narration
Pour permettre la construction d’un scénario cartographié, je privilégie dans un premier temps l’utilisation de deux, voire 3 marqueurs en lien avec une carte. Ces marqueurs alimentent la progression du récit d’un point de vue géographique. Dans chacun des marqueurs, quelques lignes de présentation que l’on mettra en lien avec une des parties du Géoformat, les composantes du long format nous permettant plus de facilités en terme d’édition. (voir modifier et ou supprimer l’accès “VOIR” de l’onglet qui nous met en lien direct avec le contenu du marqueur et non pas du Géoformat).Un premier marqueur mettra en avant un contexte et un personnage. Les deux autres, l’action et le dénouement.
Editorialisation des contenus
La structure du long format associée à l’intégration des marqueurs de la carte articule les différents chapitres de l’histoire : 1 marqueur = 1 partie du géoformat. Le choix des contenus doit renforcer l’effet narratif. Ils doivent s’articuler de manière à rendre le récit fluide et captivant. C’est pour cela que l’utilisation de la vidéo me semble pertinent. Elle doit refléter l’ambiance recherchée, la volonté de l’inscrire dans un cadre historique. L’environnement scénique de Flight Simulator nous offre toute latitude pour produire du contenu que l’on associera à des films d’archives. Je m’appuie sur un ensemble de logiciels “open source” et de ressources “creative commons” pour construire du contenu qui sera éditorialisé dans Géoproject.

Ressources

L’ensemble des ressources proposées ci-dessous constitue une boite à outils indispensable pour valoriser, produire, augmenter des contenus en vue de les éditorialiser. Pour cela, on peut les diviser en deux catégories.
Aide au développement de la trame narrative
Flight Simulator et son environnement de développement
exemples de sites d’archives utilisées : NHK ici  AWM et sa chaine Youtube
Bibliothèque musicale
Musique libre et légale en creative commons
Aide à la valorisation des contenus
Gimp
Audacity
Open Broadcaster Software
Open Shot Vidéo